Les 100 ans d’Eqla

Il y a 100 ans, un aveugle de guerre, Charles Vanden Bosch, se donna une mission. Celle de venir en aide à toutes les personnes aveugles et malvoyantes en Belgique. L’Œuvre Nationale des Aveugles (ONA), désormais appelée Eqla, est née.

Depuis ce jour, l’association n’a cessé d’élargir son action. Aujourd’hui, elle accompagne plus de 2 000 personnes déficientes visuelles pour se former, travailler, accéder à la culture, se divertir et vivre sa vie… comme tout le monde.

Un siècle d’accompagnement, ce sont des milliers et des milliers de visages, de voix, de rires, de pleurs et une longue histoire d’amour avec nos membres. Ensemble, nous avons été capables de relever les défis les plus fous et d'initier des changements dans la vie des personnes aveugles et malvoyantes, que l’on croyait auparavant impossibles.

Le programme des festivités

Au cours de l’année, Eqla colorera ses activités d’une touche spéciale 100 ans. Dès le mois de janvier, nous organiserons des activités favorisant l’inclusion des personnes aveugles et malvoyantes. En cette année de fête, le fil rouge sera la perception : tous les évènements liés à notre centenaire seront déclinés autour des « sens ».

Une manière pour nous de montrer que le monde ne se limite pas à la vue. Ce n’est pas parce que votre vision est limitée que votre vie doit l’être...

Donneurs de voix

12 auteurs pour 12 voix

Eqla a fait appel à 12 auteurs et autrices belges. Nous leur avons lancé le même challenge : écrire une nouvelle originale autour des sens ou de la perception. Douze plumes singulières auxquelles 12 célébrités vont prêter leur voix, pour celles et ceux qui lisent autrement.

Les missions d'Eqla en 100 vignettes

Il s'en passe des choses chez Eqla ! Pour vous donner un aperçu de l'ensemble des missions que nos équipes réalisent quotidiennement sur le terrain, nous lançons sur Instagram une série de vignettes qui fera le tour de nos services... sans nécessairement se prendre au sérieux !

Expo photo

Une autre vision de la photo

Ce n'est pas parce que l'on est déficient visuel que l'on ne peut pas être photographe ! 8 de nos bénéficiaires vont se lancer le défi de monter une exposition photos, sur base d'ateliers qu'ils vont suivre tout au long de l'année. Le résultat pourra s’apprécier avec les yeux... mais pas que ! Plus d'infos à venir.

Eqla de vie

L'histoire d'Eqla, par ceux qui l'ont écrit

Nous sommes partis à la rencontre d’hommes, et de femmes, qui ont mis toute leur énergie et leur créativité au service des personnes déficientes visuelles. Ce qui les rassemble ?  Leur engagement, leur humanité et une bonne dose d’audace qui ont permis de déplacer des montagnes.

Les sens de l'art

Les sens de l'art

Dans le courant de l'année, nous vous inviterons à participer à une expérience pour le moins particulière : aller à la découverte d’œuvres d'art qui ont été spécialement pensées pour être découvertes avec tous vos sens... sauf la vue ! Plus d'infos à venir.

Le bus Eqla

Le bus Eqla éclaire Bruxelles

Dans le courant du mois d'octobre, un bus de la STIB rayonnera aux couleurs d'Eqla dans les rues de Bruxelles. On ne peut pas trop en révéler pour le moment mais une chose est certaine : il ne passera pas inaperçu ! Plus d'infos à venir.

Soirée de Gala

Soirée de Gala

Le 14 octobre sera la pierre angulaire de cette année de célébration. Une grande soirée festive sera organisée dans un lieu tenu secret avec au programme des concerts, de la gastronomie... et une bonne dose d'humour !

Eqla running team

La team Eqla est prête à mouiller le maillot

Un an après avoir participé à ses premiers évènements, la running team d'Eqla va mettre le turbo en 2022 ! Vous pouvez dors et déjà noter dans votre calendrier la date du 29 mai 2022 : le jour des 20km de Bruxelles. Plus d'infos à venir.

Gospel 4 life

Gospel 4 life 2022

Cette année encore, la collégiale Sainte-Gertrude de Nivelles va résonner de mille voix lors de notre désormais traditionnelle soirée Gospel 4 Life. Plus de 100 choristes seront présents sur scènes pour cette soirée dont les bénéfices seront reversés à notre association.

L'engagement au cœur de notre histoire

Certaines histoires s’écrivent au singulier : elles sont le récit, la vie ou le rêve d’une seule personne. Celle d’Eqla est une histoire plurielle : elle est née de la volonté d’un homme au profit du plus grand nombre. Et cent ans après, c’est une histoire qui s’écrit chaque jour davantage. Avec vous.

L'homme par qui tout a commencé

Le Père Agnello

Charles Vanden Bosch est né à Roubaix le 22 septembre 1883. Ordonné prêtre en 1906, celui qui est désormais appelé le Père Agnello commence alors des études de théologie mais une maladie des yeux, vraisemblablement une myopie sévère, l’empêche de continuer.

En 1914, il est envoyé au front comme brancardier infirmier mais aussi en tant qu’aumônier au fort de Suarlée, près de Namur. Le 25 août 1914, le fort capitule après un bombardement intense et la fumée produite par cette attaque fatigue encore davantage ses yeux. Un an plus tard, il devient complètement aveugle et doit abandonner son rêve de devenir missionnaire.

Après la guerre, il entame sa rééducation à l’Institut Royal des Aveugles de guerre. Il y apprend l’écriture braille, le piano, le violon et acquiert des techniques pour assurer son autonomie. C'est à la même période qu'il se lance dans la création de L’Œuvre Nationale des Aveugles de Belgique, pour venir en aide à ses frères de cécité. Il ne ménage pas ses efforts pour faire avancer la cause des aveugles : des ateliers sont créés, une bibliothèque est organisée et cinquante copistes transcrivent des livres entiers en braille.

Pendant la seconde guerre mondiale, il rejoint la résistance et se met à la disposition d’un Service de Renseignement et d’Action, piloté depuis la bibliothèque de l'ONA avenue Dailly. Arrêté en 1942, il est déporté au camp de Dachau où il meurt d'une pneumonie, le 9 mars 1945.

Son corps, rapatrié en 1962, repose désormais sur la pelouse d’honneur du cimetière de Woluwe-Saint-Pierre.

Portrait du Père Agnellà avec ses décorations de guerre
façade des bureaux de l'ONA avenue Dailly

Une association inscrite dans son époque

1922

À sa création en 1922, Eqla s’appelle l'Œuvre Nationale des Aveugles de Belgique (ONAB) et est avant tout une entreprise qui emploie des aveugles pour des travaux de cannage de chaises, ainsi que de découpage et sciage de bois de chauffage. L’association dispose déjà d’une bibliothèque braille, un service encore actif aujourd’hui. Modèle de résilience, le Père Agnello est un exemple pour beaucoup et va encourager de nombreux travailleurs aveugles à se réinsérer dans la société.

1927

Parution du premier numéro du Vers la lumière, la revue d’information destinée aux personnes déficientes visuelles qui paraîtra par la suite trimestriellement. On commence l’année 2022 avec la parution du numéro 419 de cette publication, grâce à laquelle nos membres continuent d’être informés de l’actualité de l’association et du secteur, sur des supports adaptés à leur handicap.

1930

Dans les années 30, la bibliothèque compte 150 copistes, œuvrant toute la journée pour transcrire des livres en braille. À cette époque, aucune machine n’existe encore, tout se fait au poinçon.

1950

Dans les années 1950, les antennes locales de l’ONA se développent, notamment à Namur, au Luxembourg et dans le Hainaut. L’association se veut alors plus locale, plus proche de ses bénéficiaires. Ce n’est plus la personne qui vient à l’ONA, c’est l’ONA qui se déplace chez la personne. Dans la foulée, c’est en 1955 que sont organisées les premières sorties loisirs.

1975

La cassettothèque voit le jour et dispose, dans un bâtiment construit à cet effet, de ses propres studios d’enregistrement. On peut dès lors proposer aux personnes aveugles et malvoyantes des livres enregistrés sur cassettes. Avec ce nouveau support révolutionnaire pour l’époque, le succès est immédiatement au rendez-vous. Au début des années 80, la première imprimante braille arrive dans les bureaux de l’ONA. Elle est reliée à un ordinateur et permet d’imprimer 1 000 pages de braille en une heure.

Studio Eqla

1988

Constatant qu’aucune aide n’existe pour permettre aux enfants aveugles et malvoyants de suivre leur scolarité dans l’enseignement ordinaire, un service spécialement dédié à l’accompagnement de ces élèves est créé. En 2022, une centaine d’élèves sont suivis par nos accompagnateurs scolaires dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles.

2001

La ludothèque spécialisée est créée pour offrir une large gamme de jeux accessibles aux joueurs de tous les âges. Avec des jeux qu’elles adaptent dans notre atelier, nos ludothécaires parcourent les écoles pour sensibiliser les élèves au handicap visuel.

2014

Avec toujours cette volonté de coller au maximum à la réalité de sont époque, l’ONA inaugure, en 2014, un nouveau service dédié à la promotion et l’apprentissage des nouvelles technologies accessibles aux déficients visuels. C’est la même année que l’association déménage de ses bureaux historiques de l’avenue Dailly pour s’installer à Woluwe-Saint-Lambert.

2019

A l’aube de son 100e anniversaire, l’ONA change de nom et devient Eqla. Ce n’est ni un sigle ni une abréviation, mais un cri du cœur. Un manifeste. Une affirmation. Oui, un monde plus inclusif est possible et il fait avancer toute la société.

100 ans, et maintenant ?

La société évolue, la réalité des personnes déficientes visuelles également

100 ans après sa création, l’ambition de Charles Vanden Bosch est plus que jamais ancrée dans la réalité puisque ce sont 150 volontaires et des dizaines de collaborateurs qui, dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles, accompagnent 2 000 personnes aveugles ou malvoyantes pour se former, travailler, se divertir et vivre en toute autonomie.

Et pour l’avenir ? Eqla entend surtout contribuer à une société plus inclusive. Ceci en proposant aux personnes déficientes visuelles un accompagnement global, sur mesure, personnalisé et de qualité. Le focus sera mis sur des enjeux spécifiques :

  • les enfants pour faciliter les apprentissages de toutes sortes
  • les seniors pour lutter contre l’isolement, la formation et l’accès aux nouvelles technologies
  • l’accessibilité numérique, l’accès de tous à la culture et aux loisirs
  • l’insertion professionnelle

Blindcode, une formation tournée vers l'avenir

Comme un symbole de ce nouveau cap : les étudiants de la promotion 2021 de notre formation Blincode 4 Data. Sur les 6 étudiants inscrits, 5 ont reçu une promesse d’embauche à la fin de leur stage. La preuve, s’il était nécessaire de le rappeler, que les personnes déficientes visuelles font aussi partie de la solution.

Blincode 4 data

Plus que jamais, nous voulons que chaque personne aveugle et malvoyante en Belgique puisse vivre sa vie #commetoutlemonde, en toute confiance en soi, avec un maximum d’autonomie. Car chez Eqla, nous sommes à la fois fidèles à notre héritage et animés par la conviction que c’est en joignant le geste à la parole que nous ferons de notre ambition une réalité.

Au XXIe siècle, ne parlons plus de handicap, parlons de solutions.